Pourquoi partir en vacances en Croatie ?

Vous êtes amateurs de nouvelles découvertes, de nouvelle sensation, et de moments inoubliables ? La Croatie est le pays idéal pour ça. Cette destination rallie histoire, mets gastronomique et pleins d’autres surprises pour vous faire passer un moment inoubliable. Découvrez de quoi il s’agit dans cet article.

Les atouts historiques de la Croatie

Anciennement peuplée par les Autrichiens, les Romains et les Vénitiens dus aux invasions, l’histoire est restée emmurée à travers les diverses architectures légendaires qui se trouvent en Croatie. Ils ont pour noms Pula, Zadar, Sibenik, Trogir, Spilt, Dubrovnik ou encore le palais de l’empereur Romain Dioclétien.

Vous découvrirez des musées replis de vestiges du passé pour vous. C’est le cas du musée nommé « Musée des cœurs brisés ». Apprenez en plus sur ce lien. La culture ici est une chose qui est restée familière et assez particulière. C’est un mélange occidental et méditerranéen. Le traditionnel est une vertu cultivée et entretenue en Croatie.

 Zagreb, une belle capitale à découvrir

Comme toutes les capitales, elle rend bien le nom de son pays avec ses architectures austro-hongroises datant de plusieurs siècles avant aujourd’hui. C’est une ville où il est charmant de faire de petites promenades de rien du tout sur ses allées pavées qui s’étendent à perte de vue. Vous aurez vite fait le tour et découvert des vielles résidence de la ville haute, ou encore l’atmosphère très Mitteleuropa dans la ville basse.

Au centre, vous découvrirez la cathédrale gothique et l’église Saint Marc du XIIIe siècle. Son toit est un ornement de tuiles colorées. Tout ceci n’est pas loin de la rue piétonne la plus en vue de toute la Croatie : la Tkalciceva.

Par ailleurs, les parcs en Croatie sont toute une autre expérience. Le pays compte 8 parcs nationaux et 11 naturels. Ces parcs sont tous d’un paysage vraiment unique. Elles offrent une faune, des rivières qui s’écoulent sans jamais s’arrêter et une flore telle qu’on se croirait encore à des siècles lointains.